Secret, mystère, angoisse… Une peur règne en chacun de nous… Et cette peur semble beaucoup nous aimer.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Allyson

Aller en bas 
AuteurMessage
Allyson
Admin /Artiste-Chorégraphe/ Fille du maire
avatar

Nombre de messages : 185
Age : 29
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Allyson   Mer 26 Déc - 18:13

Nom: Hadland

Prénom: Allyson

Surnom: Ally, « la rousse », etc.

Âge: Vingt ans

Race: Humaine

Rang: Étudiante en art / Chorégraphe / fille du maire de la ville

Nature: Neutre. Bien qu’elle soit de nature bonne, elle vit dans un univers corrompu, enfermée dans ses souffrances qu’elle ne partage à personne et bientôt, elle deviendra gardienne d’un terrible secret qui pourrait lui coûter la vie. Elle ignore encore ce qui est le mieux : les humains ou les êtres infâmes qui déambulent dans les rues. À son avis, les deux répandent autant de souffrances les uns comme les autres.

Sexe: Féminin

Signe particulier: Il s'agit de l'une des artistes de la scène les plus talentueuse que cette ville ait connu. En danse, il en épate plus d'un, de tel que cela deviendra peut-être plus dangereux qu'elle pourrait le croire. Le reste, ce sera à vous de le découvrir...

Physique: en termes de physique, la jeune demoiselle ne manque jamais d’attirer l’attention, bien que ce ne soit point son intérêt premier. D’une marginalité tout à fait séduisante, elle sait se mettre en valeur sans en devenir provocante. De prime abord, sa longue chevelure couleur de feu ne peut que faire tourner la tête de ceux qui croisent son chemin. Soyeux et légèrement ondulés, ces cheveux descendent en cascade dans son dos en mèches dégradées, encadrant son visage de poupée aux allures d'ange. D’une blancheur cristalline, ce dernier est accentué de pommettes légèrement rosées, ainsi que de traits fins et délicats, tel un masque sculpté dans l’albâtre. Ses yeux, bordés de longs cils et légèrement bridés, sont accentués d’un fardage charbonneux, si bien que le bleu de ses iris semble amplifié. D’une couleur indéfinissable, les reflets d’un océan déchaîné semblent s’y trouver, tant bien que, dans la pureté du bleu qu’ils présentent, les chatoiements aussi verts que les arbres bordant les forets de Blackwood donnent au regard de la belle une sensualité et une intensité sans pareille. Ses lèvres, en forme de cœur, aussi délicate que le reste de son visage, s’étire aussi bien en un sourire charmeur qu’en une mimique de fille gâtée. Cette dernière passe souvent pour du dédain pur et simple, une prétention froide et quelque peu détestable ou fascinante, tout dépendant de ceux qui y ont droit. Bien que cela suffise à attirer l’attention, ce n’est qu’un simple début. A la fois discrète et quelque peu excentrique, elle se différencie des autres jeunes femmes de son âge, de toute sorte de manière. La plupart du temps parée de vêtements sombres, ils ne manquent toutefois pas d’une certaine étincelle de féérie, de sorte qu’elle ressemble à une sombre fée, fragile et gracieuse. Des fins bustiers accompagnés de jupes aux pointes légères et éméchées ourlées de dentelles, ainsi que de grosses bottes qui lui montent jusqu’aux genoux. Le tout est recouvert d’une longue veste aux teintes sombres. D’une sensualité sans égale, chacun de ses gestes sont empreint d’une grâce saisissante et envoûtante qui laissent deviner ses courbes délicates, enviées de plusieurs, ni trop évidente, ni totalement invisible. Dans une ville aussi petite que celle-ci, il est ardu de démontrer de quelconques talents en termes de danse aux côtés de cette demoiselle aux mouvements doux, ensorcelants, bien qu’elle n’en soit pas tout à fait consciente. En somme, la jeune femme est un amalgame d’originalité typiquement artistique et d’une sombre étincelle de grâce ténébreuse.

Caractère: d'un naturel rêveur, Allyson préfère la solitude plutôt que la compagnie des autres. Réservée, elle ne fera sans doute jamais les premiers pas pour approcher quelqu'un, bien qu'elle le veuille généralement. Toutefois, cette timidité, cachée derrière une expression quelque peu hautaine, ne peut que repousser ceux qui tentent de l’approcher. Ses seules passions sont les arts et la danse, et c’est dans ces passions qu’elle se dévoue pour oublier sa rage, sa frustration, sa douleur et sa peine. Depuis plus de six ans, d’horribles souvenirs la rongent, la torturent, alors qu’autour d’elle, on fait fit de ces faits totalement réels en taisant ses paroles, en camouflant la réalité, les horreurs qui se sont produites. Les créatures de la nuit lui ont volé sa cadette, elle le sait. Depuis longtemps. Pourtant, même ses parents ont refusé de dire la cause du décès, au grand désarroi de la jeune femme. Ils ont étouffé l’affaire en la balayant d’un coup de pied, tandis qu’Émilie s’était fait vidée de son sang par un vampire. Révoltée, Allyson garde toute son apréhension en elle, et tente tant bien que mal de l'extérioriser à l'aide des arts, bien que cela ne soit point suffisant. Étouffée par son chagrin, elle à renoncé depuis un moment à croire aux vampires et aux lycans. Pourquoi? Pour tenter d'atténuer sa crainte, sa confusion d'être la seule de son entourage à y croire.

Histoire: Pourquoi une vie s’apparentant à l’existence d’une princesse devrait se dérouler comme un conte de fée ? La vie d’une jeune femme choyée par le destin devait-elle être seulement emprunte d’un bonheur absolu, d’amour et de joie ? Il faut croire que non… quelques fois, la destinée de chacun varie, change, est troublée par un évènement majeur. C’est ce qui est arrivé à Allyson, une demoiselle à l’avenir prometteur, fille du maire de Blackwood, bénéficière de tout ce que l’on pourrait appeler une existence des plus enviables. Ce soir d’hiver restera à jamais gravé dans sa mémoire, son être, malgré qui s’est déroulé il y a plus de six ans… ce soir du 14 décembre, où la neige tombait en gros flocons blancs sur l’épais manteau des arbres.

14 décembre 2001 - Blackwood.

Ses bottes s'enfonçaient dans la fine couche de neige qui recouvrait le sol alors qu'elle tentait d’attacher son manteau. L’ombre des arbres rendait cette nuit sans lune encore plus sombre qu’elle ne l’était déjà et le vent froid fouettait son visage sans relâche, chantonnant un sifflement lugubre entre les arbres dansants. Le bruit des pas furtifs de sa cadette se faisait entendre, plus loin, mais elle ignorait où tandis qu’elle appelait sa sœur à grand renfort de cris.

- Emily ! Reviens, enfin ! Ce n’est qu’un simple garçon idiot !

La jeune fille ne répondait pas.

- Allez, on retourne à la maison… c’est quoi l’idée de venir dans un endroit pareil ? Tu veux me faire peur ? T’as gagné, maintenant, rebrousse chemin... Emily ! Montre que tu n’es pas aussi idiote que lui !

A force de s’égosiller à appeler la jeune fille, Allyson s’arrêta brusquement, sentant une vague de colère la submerger.Fallait-il que toutes les filles de la famille soient si têtues ? En soupirant bruyamment, elle regarda autour d’elle tandis qu’un frisson lui traversait l’échine lorsque des ténèbres, un hurlement de loup vint briser le court silence.

- Emi… Emily… on s’en va, s’il te plait. Reviens, fini-t-elle par articuler avec l’impression d’entendre les branches craquer au près.L’entourait désormais de part et d’autres et le vent s’était peu à peu calmé, jouant dans ses cheveux en la faisant frissonner. Elle avança encore dans le sentier désert, la neige croustillant sous ses pieds.

- Emily, murmura une voix douce, envoutante qui n’était pas celle d’Allyson.

La jeune femme fronça les sourcils, puis avança, à la recherche de la provenance de cette voix. Les battements de son cœur s’accéléraient au fur et à mesure que ses pas foulaient le sol et que peu à peu, son propre souffle se mêlait au rire enjôleur d’une créature longiligne et d’apparence humaine, qui se trouvait à environ vingt mètres d’elle. Dans ses bras reposait un corps meurtri, pâle comme la mort, et sur les lèvres de l’immonde créature de la nuit perlait un sang clair ; celui d’Emily.


~°~°~°~°~°~

Les évènements qui suivirent sont encore flous dans l'esprit de la jeune femme. Elle ignore comment elle s'en est tirée sans que le vampire ne s'en prenne à elle, mais pourtant, aucune trace de morsure n'abime la peau cristalline de son cou. Le corps fut transporté à la morgue, où, derrière un voile de larmes, Allyson l'observait en tremblant, avec l'impression d'être la seule personne à souffrir de cette mort. Ses parents semblaient plus ébranlés que tristes et au lieu de l'épauler dans sa peine, un grand malaise s'installa entre eux. La journée de l'enterrement, une dispute horrible éclata entre Ally et sa mère, de tel que cette dernière alla s'enfermer dans sa chambre en pleurant tandis que la jeune femme martellait la tombe de ses poings en retenant des sanglots étouffés.

Peu à peu, les choses revinrent à la normale, du moins, en partie. à chaque fois où elle prononçait le nom d'Emily, la façon dont elle était morte, son père lui coupait la parole, taisait ses propos, étouffait l'affaire. Même lors de sa onférence publique en tant que maire de la ville, il n'en fit point cas. Au lieu de prévenir les citoyens de la menace, il balaya la mort de sa fille d'un coup désinvolte de la main et posa un regard lourd d'avertissement sur Allyson. Bientôt, les larmes furent insuffisantes pour démontrer le chagrin de la demoiselle et elle revint à sa routine de bonne étudiante, de danseuse étoile et de jeune femme bien élevée. Pourtant, au creux de son être ne cesse de s'accroitre une haine immense, peut-être pour les créatures de la nuit, peut-être pour ses parents et leur lâcheté... elle ignore laquelle des deux est la plus forte. Alors, pour camouffler sa douleur, elle danse, elle danse jusqu'à en être étourdis, jusqu'à ce que son esprit délaisse tout le mal qui le torture...


Inventaire: Une tablette à dessin, toujours un bouquin dans son sac, son I-Pod.

Armement: Aucune o_O pour le moment ^^

Code: tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Allyson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu] Le gros Zoom !
» debuter cygnar, help !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Cauchemar :. :: Pour Débuter :: Présentation acceptée-
Sauter vers: